The Color Run 2018 à Paris

La nouvelle édition parisienne de The Color Run s’est déroulée dimanche 15 avril.

C’est une manifestation assez récente, puisque sa première édition date de janvier 2012, à Phoenix, Arizona. L’idée est surprenante : lors d’une course non chronométrée de 5 kilomètres, les coureurs vêtus de T-shirts blancs se font copieusement « arroser » de poudres de différentes couleurs. Depuis, le succès est tel que cette manifestation est présente dans plus de soixante pays. En France, elle a déjà été organisée à Lyon, Strasbourg, Nantes, Toulouse, Quimper, Bordeaux…

Le principe est inspiré d’une fête indienne, la Holi, ou fête des couleurs. Lors de son point culminant, les participants habillés en blanc se jettent des pigments de couleurs.

Dimanche donc, 20 000 coureurs ont répondu présent. La course a commencé près de l’Hôtel de ville, pour suivre les quais de Seine. A la sortie du tunnel des Tuileries, un premier groupe chargé des couleurs (Chaque passage est tenu par des groupes d’étudiants) attaque avec du jaune. Suivent le bleu à Pont Royal, le vert près du pont de la Concorde, le rose avant l’Alma, pour une arrivée à Iéna, au pied du Trocadéro.

Des podiums étaient chargés de l’échauffement autant que de l’ambiance, comme celui d’Afrovibe (Discipline autour des danses afro et du renforcement musculaire). La radio NRJ avec son Finisher Festival organisait le final : lancer général de poudres colorées sur les arrivés toutes les 15 minutes.

A noter que la poudre utilisée, d’après les organisateurs, est de la fécule de maïs non toxique, avec des colorants alimentaires. Une protection des yeux était vivement conseillée, avec des lunettes de soleil offertes lors du départ.

Plus de photos visibles ici

waltersaraiva Auteur

[table id=3 /]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *